Accueil du site > les P’tits Doudous > Histoires pour P’tits Doudous > le Trésor de la mer

une Histoire pour les P’tits Doudous

le Trésor de la mer

vendredi 12 décembre 2014, par D & M

Sur une étagère de la cabane au fond du jardin, une vieille boîte à chaussures intrigue le P’tit Doudou...
Sans hésiter, le petit garçon, en se hissant sur la pointe des pieds, en soulève le couvercle poussiéreux.
Ses yeux s’illuminent en découvrant un petit trésor : de toutes les couleurs, de toutes les formes, de toutes les tailles, des dizaines de coquillages tropicaux s’offrent à lui.

- Papy, tu les as trouvés où tes coquillages ? demande le P’tit Doudou tout émerveillé devant ce trésor de la mer.
- Ce n’est pas moi. C’est une petite fille qui les a rapportés d’une île déserte...
- Une île avec des pirates ?
- Non, un îlot de la mer des Caraïbes.
La petite fille avait l’habitude d’aller sur une jolie plage pour se baigner avec ses parents. Elle aimait jouer dans le sable fin et nager dans l’eau chaude pendant que son papa faisait de la planche à voile.

Un jour elle demanda à son papa de l’emmener avec lui sur sa planche. Elle y était déjà montée, sans la voile, en barbotant sur le bord.
- Où veux-tu aller ? lui proposa-t-il.
- Sur l’île là bas..."

Coquillages sur la plage {JPEG} C’est ainsi que la petite fille s’installa, assise devant le mât et la voile, les mains fermement agrippées aux bords de la planche.
Prenant le vent, la voile se gonfla emportant la petite fille et son papa vers un groupe de petits îlets habités uniquement par quelques crabes de terre qui se réfugiaient sous les racines des cocotiers dès qu’on s’approchait.

Arrivée sur l’île la petite fille s’élança sur la plage pour faire fuir les crabes, mais très vite elle remarqua, que parsemant le sable, de nombreux coquillages avaient été abandonnés par la mer. L’expédition se transforma aussitôt en une pêche aux coquillages...
Des murex à la coquille fine comme de la dentelle, des strombes combattant aux couleurs jaune et rose, des pugilinas torsadés comme des escargots, de petites porcelaines chatoyantes,... et ses préférés des "monnaies caraïbes" [1] ... elle en ramassa autant qu’elle pu...

Coquillages sur le sable {JPEG} Le retour ne fut pas facile. Sans sac pour les transporter, les coquillages trouvèrent place sur la planche à voile, bien calés entre les genoux de la petite fille qui veillait à n’en perdre aucun malgré le clapotis de la mer qui berçait l’embarcation.

Bien nettoyé et rincé, ce trésor de la mer fut rangé dans une jolie boîte. Il voyagea ensuite en suivant les déménagements successifs pour finalement échouer dans la cabane au fond du jardin, attendant qu’un petit garçon curieux vienne les sortir de leur sommeil.

À présent sortis de leur cachette, les coquillages accompagnent les P’tits Doudous dans leurs jeux et ont parfois l’impression de se retrouver à la plage en plongeant dans le bac à sable...

Notes

[1] cyphoma gibbosum : autrefois monnaie d’échange entre les populations caribéennes