Accueil du site > les P’tits Doudous > Histoires pour P’tits Doudous > de Nancy à Troyes...

les histoires du Petit Marcel

de Nancy à Troyes...

ou comment les P’tits Doudous sont arrivés à Troyes…

samedi 12 février 2011, par D & M

JPEG - 178.1 ko
Troyes - rue de la République

Face à l’ancienne gare, de la ligne de chemin de fer Montereau / Troyes, la rue de la République bordée d’immeubles haussmanniens descend vers l’Hôtel de Ville.

A coté des Halles "Baltard", un "Grand Magasin" se dresse sur cette rue commerçante. Sur son fronton, à coté des armoiries de la citée tricasse, "Nancy" est gravé dans la pierre. Un clin d’œil, pour rappeler que les ancêtres des P’tits Doudous ont fait le trajet de leur Lorraine natale pour venir s’installer au cœur même de la capitale de la Champagne…

Premier indice, l’aïeul quitte la vallée de la Moselle et ses hauts fourneaux pour faire ses études en Champagne… pas celle des coteaux et son champagne, mais celle de la plaine et ses champs de betteraves et de blé… Derrière une meule de paille,… il y rencontre une charmante jeune fille aux cheveux d’or…

Ingénieur, il commence par travailler dans une compagnie de téléphone. Cette invention avait fait sensation à la dernière exposition universelle de Paris en 1881. Le téléphone qui comme le vantait la réclame allait relier les hommes… Pour l’instant, il se contente de relier villes et villages entre eux en posant des câbles le long des routes et des chemins. Ces routes vont rapidement conduire toute la famille (les "petites têtes" aux cheveux de la couleur des blés se sont multipliées…) jusque sous les tropiques, où, bercés par les alizés, petits et grands goûtent à la douceur de la mer des Caraïbes, aux balades dans la forêt luxuriante et sur les pentes sulfureuses du volcan…

Mais la quiétude des îles a une fin. Après quelques années, la famille abandonne l’île aux belles eaux et ses cascades pour retrouver le continent : au Cœur de la France avec ses forêts de chênes centenaires.
Là aussi, il y a des lignes téléphoniques à construire et des centraux à installer…
Après avoir trempé dans le bleu des eaux chaudes des Antilles, les "petites têtes blondes" découvrent les prairies et les forêts verdoyantes du Gâtinais.

Puis retour vers l’Est en passant par les Champs Catalauniques où la famille retrouve une partie de ses racines…

La bataille du téléphone fait rage. La concurrence entre les compagnies est sans merci.
Aussi d’ingénieur il devient commerçant et, toute la famille migrant vers Troyes, il y installe un magasin de téléphones. Le commerce se développe et les boutiques se multiplient jusqu’au cœur même du "Grand Magasin" situé rue de la République dans le temple historique du commerce troyen… où il fait graver, au fronton du bâtiment, à coté du blason de Troyes, le nom de la ville berceau de sa famille : Nancy

C’est ainsi que, quelques années plus tard, les P’tits Doudous sont nés à Troyes en Champagne…

Portfolio

téléphone Marty 1910 combiné Cie Fse Thomson-Houston