Accueil du site > la Haute Charme > Voyages > Malaga, “ville du paradis”

Malaga, “ville du paradis”

porte d’entrée de la Costa del Sol

samedi 10 décembre 2016, par D & M

Au sud de l’Andalousie, avec plus de 300 jours de soleil par an, Malaga, avec son port et son aéroport international, est la porte d’entrée de la Costa del Sol. Malaga “ville du paradis” [1].

Dominée par l’Alcazaba, ancienne forteresse du XIIe, Malaga est aussi réputée pour son musée Picasso. La cathédrale, construite sur une ancienne mosquée, ne possède qu’une tour, d’où son nom : la "manquita" [2]. JPEG Au pied de la forteresse maure, le théâtre romain rappelle que, des Phéniciens aux Arabes, Malaga a été la tête de pont de toutes les civilisations qui ont peuplé l’Andalousie.

Après les crises de l’industrie de la canne à sucre et du textile, Malaga tire sa richesse du tourisme. Renommée pour son vin, c’est une ville très vivante aux rues piétonnes animées.

Portfolio

Malaga Malaga Malaga - l'Alcazaba et le théâtre romain Malaga - la Cathédrale Malaga - la Cathédrale Malaga - la Cathédrale Malaga - la Cathédrale Malaga - la Cathédrale Malaga - la Cathédrale Malaga - la Cathédrale Malaga - la Cathédrale Malaga - Palais épiscopal Malaga - Banco de España Malaga Malaga Malaga - musée Revello de Toro Malaga Malaga Malaga Malaga Malaga Malaga - "El Cenachero" (Jaime Pimentel) 1968 Malaga - le Port Malaga - le Port Malaga Malaga - "Points of View" (Tony Cragg) Malaga - "banc" Malaga - "Ave Qui Romantica" (Jose Seguiri) Malaga Malaga

Notes

[1] D’après Vicente Aleixandre, poète espagnol, prix Nobel de littérature.

[2] la manchote.