Accueil du site > la Haute Charme > Voyages > Carte postale de Madère

Carte postale de Madère

"l’Île aux Fleurs"

mardi 14 octobre 2014, par D & M

Difficile de traduire en quelques photos la beauté et la variété des paysages de l’île de Madère, si bien nommée "l’Île aux Fleurs".

Au milieu de l’océan Atlantique, Madère, avec sa flore exubérante, vous fait passer, en moins d’une heure, du climat semi tropical de la côte sud aux brumes des montagnes volcaniques avec leurs vallées encaissées.

Vous abandonnez les oiseaux de paradis, les bougainvillées, les bananiers,... pour des sommets arides, belvédères grandioses dominant l’île en ayant traversé des parcelles de vigne accrochées aux pentes abruptes, des forêts d’eucalyptus et la Laurissilva (forêt primaire de lauriers).

A Funchal, la ville s’élève en amphithéâtre depuis l’océan vers les sommets voisins. Les rues colorées, au pavage typique et aux immeubles coquets de style colonial, débordent de fleurs tandis que les étals du marché (Mercado dos Lavradores) sont couverts de fruits tropicaux et de poissons.

Hors de la capitale, villages et maisons s’accrochent à la montagne avec, tout proche, leurs jardins en terrasses irrigués par les "levadas" [1].

Plus haut les cultures et la forêt font place à une lande pelée grimpant vers les sommets déchiquetés sur lesquels s’accrochent les nuages.

Et pour finir, déguster le fameux vin de Madère...

P.-S.

A voir également :
la rue de Santa Maria qui vous étonnera par ses portes peintes joliment décorées,
et l’Île aux Fleurs.

Portfolio

Madère - Funchal Madère - Jardin botanique (Funchal) Oiseau du Paradis (Strelitzia reginae) Funchal - Mercado dos Lavradores Funchal - Mercado dos Lavradores Funchal - Mercado dos Lavradores Funchal - Azulejos (Marché aux poissons) Funchal - Espada (poisson sabre) Funchal - Praca do Municipio Funchal - cathédrale Funchal - avenida Arriaga Funchal - rua de Santa Maria Funchal - rua de Santa Maria Funchal - avenida Arriaga Funchal Funchal - traineaux en osier (Monte) Madère - Câmara de Lobos Madère - Cap Girão (falaise de 580m) Madère - Ponta do Sol Madère - Portela (Rocher de l'aigle) Madère - Porta da Cruz Madère - vers Porto Moniz (ancienne route) Camacha - Estrada dos Casais de Além Camacha - le long d'une "levada" Santana - maison au toit de chaume Madère - Curral das Freiras depuis Eira do Serrado Madère - Paul da Serra Madère - depuis le "Pico do Areeiro" Madère - Pointe San Lorenzo Madère Madère... le vin !

Notes

[1] Canaux d’irrigation construits manuellement à flan de montagne. Le long de ces 1400 km de canaux des chemins permettent aux randonneurs de découvrir l’île et ses paysages